L'Homme est un animal plaintif

Publié le par mahmoud hamel

Elle s'esr nichée au coeur de mes entrailles
Et depuis s'est dressée entre moi et le monde
une muraille
Faisant de moi un prisonnier dans son bagne
Pareil à Sisyphe au pied de sa montagne
Attendant patiemment la nuit dans ces journeés vide de tout
sauf d 'ennui

Ou il me faut lutter et parfois
sous le poids du fardeau 
mettre un genou a terre

Pour me reposer un peu et reprendre
haleine et même si souvent a mon lit
La maladie m'enchaine

Moi le chetif roseau
Si il le faut je serais un chêne

Publié dans poéme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article