mon arche

Publié le par mahmoud hamel

Voila que tu  me fais des reproches
car j'ai parlé d'une araignée
qui m'a pris dans ses toiles, d'oiseaux
qui chantent dans le ciel vespéral
d'un ours à son crépuscule
de chiens à l'homme parfois bien meilleur
d'être rampant comme le vers de terre
Et je n'ai pas dit mots de toi
Quelle misère!
Allons ne soit pas si hautaine, si fier
Et vois comment j'ai  omis des êtres
qui te sont beaucoup plus grand
Ainsi , ai-je évoqué l'éléphant ?
Allez,rassure toi
je  t'ai couché sur ma liste, mouche.
Car  tu le sais très bien,
il n'est pas une âme sensible
qui ne me touche .
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article